le Glaucome chez le chien ou le chat

Qu'est-ce que le glaucome ? 

Le glaucome est une augmentation de la pression à l'intérieur de l'œil. Ceci est provoqué par un mauvais drainage des fluides à l'intérieur de l'œil. Afin de conserver une pression constante dans l’oeil, le liquide intraoculaire est produit puis éliminé régulièrement. 


Le blocage de l'écoulement des fluides à l'intérieur de l'œil peut être dû à un défaut congénital (glaucome primaire) ou à une autre pathologie oculaire qui interfère avec l'écoulement des fluides à l'intérieur de l'œil (glaucome secondaire). Les causes courantes de glaucome secondaire sont l'inflammation oculaire ou une luxation du cristallin. 

 

 

Mon chien est-il à risque ? 

De nombreux cas de glaucome primaire sont héréditaires, en raison d'un drainage anormal à l'intérieur de l'œil. Les races touchées comprennent le Basset Hound, le Welsh Springer Spaniel, le Cocker Spaniel, le Husky, le Flat Coated Retriever et bien d'autres. Souvent un œil est affecté au départ, puis l’autre oeil atteint dans un second temps. 


 

Quels sont les signes du glaucome ? 

Dans la plupart des cas, la maladie se développe très rapidement. Le patient est souvent abattu. L’augmentation de pression dans l’oeil atteint entraîne une dégénérescence du nerf optique. Cette dernière est à l’origine de la perte de vision définitive. Elle peut être très rapide - quelques heures - si la pression est très élevée.

 L’œil devient aveugle et apparaît rouge, douloureux avec une teinte bleuâtre sur la cornée. Parfois, l'augmentation de pression est très progressive et les signes cliniques ne sont pas aussi caractéristiques. Cependant, une réduction progressive de la vision est souvent constatée. 

 

 

Comment le glaucome est diagnostiqué ? 

Un instrument spécial appelé tonomètre est utilisé pour mesurer la pression à l'intérieur de l'œil. L’examen est généralement très bien toléré. Parfois un anesthésique local est appliqué sur l'œil si le patient est réticent. Au Centre Hospitalier Vétérinaire Vet 24 nous disposons de cet appareil et nous avons en usage quotidien.

 

 

Y a t il un traitement ? 

L'objectif du traitement du glaucome est de préserver la vision et de soulager la douleur causée par l'augmentation de pression. Afin de réduire la pression à l'intérieur de l'œil, des médicaments sont administrés pour réduire la production de fluide à l'intérieur de l'œil et pour améliorer l'élimination du fluide. Dans certains cas de glaucome secondaire, le traitement de la cause sous-jacente, tels que les anti-inflammatoires ou le retrait d'un cristallin luxé, peut conduire à la diminution de la pression. 

Les patients atteints de glaucome primaire sont plus difficiles à traiter en effet peu de solutions thérapeutiques existent. Chez certains patients, le contrôle de la pression peut être obtenu avec un simple traitement médical. Cependant, avec le temps, la plupart des patients deviennent moins sensibles au traitement et des alternatives chirurgicales peuvent être envisagées (implant de drainage, cyclodestruction ciblée)

Des bilans réguliers seront également nécessaires pour réévaluer l’autre oeil et vérifier sa pression. 

 


Y a t il un traitement préventif disponible pour l’autre oeil ? 

Dans certains cas, un traitement est préconisé de façon à limiter le risque d’hypertension oculaire dans l’oeil opposé. L’intérêt de ce traitement est discuté en consultation. 

 

 

Qu'advient-il si la pression ne peut pas être contrôlée ? 

Lorsque la vision est perdue et que l’hypertension oculaire persiste, le patient souffre de douleur chronique. Il est important dans ce cas de mettre en oeuvre des techniques qui permettent diminuer durablement ou définitivement la tension oculaire. Une cyclodestruction chimique ou au laser des corps ciliaires est réalisée afin de bloquer la production de liquide intraoculaire : il s’agit d’une destruction très sélective des cellules qui produisent le liquide  oculaire. 

En cas d’échec (rare), l’ablation de l'œil doit être considérée afin d'assurer le bien-être et le confort du patient. Parfois, les deux yeux peuvent malheureusement être perdus. Si tel est le cas, la plupart des chiens s'adaptent très bien, ils sont aveugles mais continuent de mener une vie de bonne qualité. La phase d’adaptation est généralement d’une quinzaine de jours dans un environnement habituel. La confrontation à de nouveaux environnements peut être délicate.