tHERAPIE LASER CLASSE IV au centre hospitalier veterinaire vet24

VET 24 innove chaque jour pour apporter le meilleur à vos patients
Nous sommes équipés depuis mi-2013 d’un LASER THERAPEUTIQUE DE CLASSE IV
 

Pour la prise en charge des affections douloureuses et inflammatoires, aigües ou chroniques.

Vous trouverez ci-dessous réponse à de nombreuses questions. Pour tout renseignement complémentaire, n’hésitez pas à nous contacter :
03 20 40 90 21  / veterinaires@vet24.fr
   
  

Qu’est ce que la thérapie Laser ? 

La thérapie Laser est basée sur la photobiomodulation. Elle utilise l’application de longueurs d’ondes spécifiques proches de l’infrarouge sur les cellules vivantes afin d’en améliorer le processus de régénération.  
La lumière infrarouge interagit avec les tissus au niveau cellulaire, activant ainsi le métabolisme cellulaire, ce qui améliore le transfert de nutriments au travers de la membrane cellulaire. Ceci initie une production accrue d’énergie (ATP) qui engendre une cascade d’effets bénéfiques au niveau cellulaire, améliorant le fonctionnement et la santé de la cellule.
Le laser à diode semi-conducteurs aluminium, arsenide gallium en service à Vet24 applique simultanément différentes longueurs d’ondes (660, 800 et 970 nm) absorbées par la mélanine, l’eau, l’hémoglobine et les cytochromes C (enzymes mitochondriales de la chaine respiratoire). Ceci permet d’optimiser les pics d’absorption et les temps de traitement. L’émission se fait soit en mode continu, soit en mode ISP (Intense Super Pulse) pour optimiser la pénétration et traiter les tissus profonds
Le laser augmente la température tissulaire ce qui accroît la microcirculation sanguine. Le laser génère une désoxygénation de l’hémoglobine, une production accrue d’ATP, ce qui stimule la croissance et la réparation cellulaire
 
Les effets cliniques :
Amélioration de la cicatrisation par prolifération des fibroblastes synthétisant le collagène
Effets anti-inflammatoires par réduction des PGE2 pro-inflammatoires et des IL1, par augmentation du drainage lymphatique et par stimulation des macrophages
Action antalgique par relèvement des potentiels d’action des canaux ioniques transducteurs, augmentation des taux de bêta-endorphine et de sérotonine, réduction de la bradykinine et de la substance P (principaux neuromédiateurs excitateurs impliqués dans la physiopathologie de la douleur)
 
 
 
Les bénéfices pour le patient :
Lors de chaque traitement indolore, l’énergie laser augmente la circulation, amenant ainsi de l’eau, de l’oxygène et des nutriments vers la région lésée. Ceci crée un environnement optimal pour la guérison, ce qui réduit l’inflammation, les gonflements, les spasmes musculaires, les raideurs et la douleur. Au fur et à mesure que la région blessée redevient normale, la fonctionnalité est retrouvée et la raideur diminuée.
Diminution du spasme / Action antalgique / Augmente la vascularisation / Augmente la flexibilité articulaire et la fonction / Améliore la cicatrisation / Diminue les manifestations cliniques de l’arthrose
 

Est-ce que c’est douloureux ? Qu’est-ce qui est ressenti ? Une sédation est-elle nécessaire ?

Le traitement laser est indolore. Au maximum, l’animal ressent une légère sensation de chaleur ou de picotement lors du traitement. Des zones douloureuses ou enflammées peuvent devenir sensibles pendant un court moment, avant qu’une réduction de la douleur se fasse sentir. 
Aucune sédation ni immobilisation particulière n’est nécessaire. Le traitement est court, de 2 à 8 minutes.
 
 
 
 
 

Est-ce qu’il y a des effets secondaires ou des risques associés ? Les contre-indications ?

En 20 ans d’utilisation chez divers spécialistes, très peu d’effets secondaires ont été mentionnés. Occasionnellement de vieilles blessures ou des douleurs peuvent être aggravées pendant quelques jours, étant donné que le processus de guérison est plus important après le traitement.
Une protection oculaire est nécessaire, le faisceau laser pouvant générer des lésions rétiniennes irréversibles.
On note quatre contre-indications absolues : directement sur l’œil, directement sur la thyroïde, les ovaires, les testicules, directement sur une zone tumorale, directement sur un utérus gravide. 
On note des contre-indications relatives : cartilage de croissance, pacemaker, médicaments photosensibilisants (tétracycline, antihistaminiques, phénothiazines, sulfamides, diurétiques thiazidiques, antidépresseurs tricycliques, AINS), zone injectées récemment avec corticoïdes, hémorragie récente, administration d’immunosuppresseurs (activation du système immunitaire avec laser), sur les tatouages, méningite, encéphalite, régions multiples pour patient sous dialyse, zones dénervées (insensibilité à chaleur). On ne peut traiter à travers une résine ou un plâtre, le faisceau est interrompu.
Le crâne et les sinus peuvent être traités. Les traitements peuvent être pratiqués sur les implants, contrairement aux traitements aux ultrasons par exemple. 
 

Le retour à l’activité ?

La thérapie Laser diminue la douleur, réduit les gonflements et améliore la mobilité. On peut noter une amélioration dès la première visite, le plus souvent après 3 à 8 séances. C’est généralement 12-24 heures après le traitement que l’effet commence à être le plus marqué. 
Souvent l’animal fera preuve d’une énergie et d’une liberté de mouvement renouvelées. Une réintroduction progressive de l’acticité est généralement suggérée afin de s’assurer  que l’animal n’aggrave pas sa situation.
 
 
 
 
 
 
 

Combien faut-il de séances ?

Les traitements Laser sont cumulatifs par nature. Le nombre de séances nécessaires dépend du problème traité
Certains cas aigus peuvent ne nécessiter qu’un ou deux traitements. Les cas plus chroniques peuvent nécessiter de 3 à 8 voire plus traitements. Un rappel périodique est parfois recommandé. 
En phase chronique, le protocole le plus souvent mis en place est de 3 séances la première semaine, deux séances la deuxième semaine et une séance la troisième semaine.
 
 
 

Est-ce que l’efficacité de la thérapie Laser a été prouvée scientifiquement ?

Il ya des milliers d’études publiées qui montrent les effets cliniques de la thérapie laser. Parmi ces dernières, il y en a plus d’une centaine contrôlées rigoureusement. Des études scientifiques montrent l’efficacité de la thérapie laser dans de nombreux cas cliniques différents. Les résultats sont remarquables et mènent à un très fort indice de satisfaction des propriétaires. 
 
 
 
 
 
 
 
 

Quelles sont les indications ?

 Tête et Cou Thorax/abdomen Membres Périnée/queue 
 Rhinite Hernie discale (aigue/chronique) Bursite bicipitale Sacculite anale
 Sinusite Postopératoire Tendinite bicipitale Trauma
 Periodontite/gingivite Asthme félin Tendinite infra ou supra-épineuse Fracture de queue
 Gingivostomatite chronique féline Cystite/SUF Granulome de léchage       
 Extractions Hot spot Pododermatite 
 Stomatite Inflammatory bowel disease Arthrite 
 Ulcères buccaux Dermatomyosite Fracture 
 Acné féline Morsures Entorse/contusions 
 Otite (aigue/chronique) Trauma Trauma 
 Hématome post-chirurgical  Morsures 
 Hernie discale cervicale (aigue/chronique)  Dysplasie coxofémorale 
 Trachéobronchite infectieuse  RLCA (non chirurgical, partiel, postopératoire) 
   Syndrome queue de cheval 
   Tendon calcanéen commun (déchirure/trauma) 
   Neuropathie